CHU de Pointe-à-Pitre : "Après l'incendie, quelles mesures pour garantir une offre de soins de qualité en Guadeloupe ?"

CHU de Pointe-à-Pitre : "Après l'incendie, quelles mesures pour garantir une offre de soins de qualité en Guadeloupe ?"

CHU de Pointe-à-Pitre : « Après l’incendie, quelles mesures pour garantir une offre de soins de qualité en Guadeloupe ? »

Lors de la séances de question au gouvernement, Justine Benin s'est inquiétée de la situation du centre hospitalier de Pointe-à-Pitre le 28 novembre dernier et a interrogé le gouvernement au sujet des mesures qu'il entend engager pour garantir une offre de soins de qualité en Guadeloupe.

Retrouvez le texte et la vidéo de sa question, ainsi que la réponse de la ministre :

Le 28 novembre dernier, le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre subissait un violent incendie.
Cet évènement tragique, et sans précédent en France, aura nécessité l’évacuation de 1 200 personnes, dont près de 700 patients.

Et je tiens ici à saluer l’extrême professionnalisme et le sang-froid dont ont su faire preuve l’ensemble du personnel du CHU et les sapeurs-pompiers mais aussi la solidarité des autres établissements de santé, privés comme publics.

Madame la Ministre, votre arrivée en Guadeloupe et votre présence au CHU quelques heures après la catastrophe a également été saluée par l’ensemble de ces acteurs et par la population.

Néanmoins, Mes Chers Collègues, 3 mois après, sur place, la tension monte, ajoutant à cette crise sanitaire inédite, une crise de confiance.

Un Collectif de défense du CHU s’est mis en place, certains professionnels de santé exercent leur droit de retrait et la population exprime des doutes légitimes sur l’effectivité de l’offre de soins suite à cette tragédie.

Des mesures concrètes, qui ne sauraient souffrir d’aucune considération financière, doivent être prises.

Aussi Madame la Ministre, pouvez-vous aujourd’hui rassurer la Guadeloupe et les Guadeloupéens en nous présentant les mesures que le Gouvernement entend engager pour maintenir les soins critiques en Guadeloupe, préserver la dimension Universitaire de notre Centre Hospitalier, conserver l’ensemble des spécialités et finalement remettre en état de marche le CHU de Pointe-à-Pitre afin de garantir une offre de soins de qualité en Guadeloupe ?

Close