Discriminations liées au diabète : "Hakaroa Vallée, jeune héros, parcourt la France pour lutter contre ces injustices"

Discriminations liées au diabète : "Hakaroa Vallée, jeune héros, parcourt la France pour lutter contre ces injustices"

Discriminations liées au diabète : « Hakaroa Vallée, jeune héros, parcourt la France pour lutter contre ces injustices »

Lors de la séance de questions au gouvernement, Bruno Duvergé a partagé devant la représentation nationale, l'histoire de Hakaroa Vallée, jeune garçon de 13 ans parcourant la France à pied et à vélo pour dénoncer les injustices liées au diabète. Rappelant les progrès considérables dans la prise en charge de la maladie, le député du Pas-de-Calais a par ailleurs déploré le fait que la liste d’aptitude pour les études et carrières des diabétiques de type 1 n’ait toujours pas été revue et a appelé la ministre des Solidarités et de la Santé à se saisir de cet enjeu. 

Retrouvez la vidéo et le texte de sa question ainsi que la réponse de la ministre :

 

[Seul le prononcé fait foi]

Puisque notre hémicycle célèbre à juste titre, aujourd’hui, les exploits sportifs des français, permettez-moi de vous parler d’un petit héros.

Ce jeune garçon de 13 ans est parti le 2 juillet avec son père de la frontière belge pour rejoindre le 12 août la frontière espagnole, en 2000 km et 42 étapes durant lesquelles il alterne course à pied et vélo.

J’ai eu moi-même l’honneur de courir à ses côtés le 7 juillet dernier à Arras.

Le nom de ce jeune héros est Hakaroa Vallée.

Il ressemble à tous les jeunes de son âge, et habité par les mêmes rêves et les mêmes passions.

La différence – et elle est de taille - c’est qu’Hakaroa est diabétique insulino-dépendant, autrement dit diabétique de type 1.

A ce titre, son avenir est compromis parce qu’aujourd’hui la liste d’aptitude pour les études et les carrières des diabétiques de type 1 n’a pas été revue en dépit des progrès considérables dans la prise en charge de la maladie et, notamment, dans l’autocontrôle des malades eux-mêmes.

C’est l’une des raisons pour lesquelles, Hakaroa s’est lancé dans ce prodigieux marathon.

Madame la Ministre, le 25 janvier 2017, dans ce même hémicycle, répondant à une question portant sur ce sujet, la Minsitre de la Santé d’alors avait déclaré : « Les textes relatifs aux conditions d’aptitude ne correspondent plus à la réalité médicale ni à celle des soins. (…) Le gouvernement est favorable à ce que soient complétement revues les conditions d’aptitude à un certain nombre de métiers des personnes diabétiques ».

Madame la Ministre, entendez-vous reprendre à votre compte les propos de votre prédécesseure et, si oui, quand le gouvernement compte-t-il réviser complétement ces listes d’aptitude pour mettre un terme à des discriminations d’un autre âge ?

Close