Fermeture des antennes locales de France 3 : "Des conséquences culturelles et démocratiques"

Fermeture des antennes locales de France 3 : "Des conséquences culturelles et démocratiques"

Fermeture des antennes locales de France 3 : « Des conséquences culturelles et démocratiques »

Retrouvez la question de Vincent Bru, député des Pyrénées-Atlantiques, adressée à la ministre de la culture au sujet de la fermeture annoncée des antennes locales de France 3.

[Replay #QAG ?]? Vincent Bru, député des Pyrénées-Atlantiques, a interpellé le gouvernement au sujet de l'annonce brutale de la fermeture de seize antennes locales de France 3.Retrouvez sa question ici ?

Publié par Groupe Mouvement Démocrate - Assemblée nationale sur mercredi 4 octobre 2017

Madame la ministre de la Culture,

Jeudi 21 septembre, Olivier Montels, directeur délégué de France 3, a annoncé l’arrêt de diffusion des antennes locales de France 3 au 1er janvier 2018. Cette annonce brutale a créé un choc pour les  16 antennes locales concernées dans toute la France, qui sont autant de médias de proximité qui disparaissent, et les 200 personnes touchées par cette annonce précédée d’aucun préalable.

Les arguments annoncés sont économiques et techniques mais les conséquences seront aussi culturelles et démocratiques. Un premier constat montre que les antennes locales ont beaucoup souffert de leur absence sur les offres box TV à cause d’une politique délibérée de la direction de France 3. Les économies induites nous paraissent dérisoires au regard de la qualité du service que ces chaînes apportent, en particulier dans les territoires reculés.

Mes chers collègues, ce qui est en cours est au contraire une déterritorialisation de ces antennes qui met en péril le travail de décentralisation à l’œuvre depuis 25 ans au profit d’un regroupement régional. Nous savons tous pourtant que ces antennes locales sont des éléments importants du dynamisme de nos territoires en se faisant le relais de la vie locale.

C’est aussi un vecteur important du développement et de la diffusion des identités et des langues régionales. Il s’agit là pourtant d’une mission de service public.  

Madame la ministre, que compte faire le gouvernement, en lien avec France Télévisions, pour défendre les antennes locales de France 3 ?

Close