Freins à la transition énergétique : Bruno Duvergé rend son rapport

Freins à la transition énergétique :  Bruno Duvergé rend son rapport

Freins à la transition énergétique : Bruno Duvergé rend son rapport

 

Mercredi 26 juin, Bruno Duvergé, député du Pas-de-Calais et vice-Président du groupe Mouvement Démocrate et apparentés, a présenté au cours d’une conférence de presse les conclusions du rapport parlementaire sur les freins à la transition énergétique, mis en place à l’initiative du groupe Mouvement démocrate et apparentés l’an dernier.

Ce rapport a été adopté lundi 24 juin à l’unanimité des membres de cette mission, qui pendant 9 mois a auditionné plus de 250 personnes, représentant plus de 100 acteurs publics, privés et associatifs de l’énergie et du développement durable, ainsi que des citoyens au moyen d’une consultation en ligne sur le site de l’Assemblée nationale.

Lors de cette conférence de Presse, le rapporteur de cette mission, Bruno Duvergé, a énuméré les grands enseignements qu’il avait tiré de son travail au sein de cette Mission : « Si les Français comprennent bien pourquoi notre pays doit procéder à cette transition, encore faut-il leur décrire le but à atteindre et le chemin pour y parvenir ».

Il précise : « Ce débat ne saurait se résumer à la seule question de la production d’électricité. Aujourd’hui, plus de 60% de notre énergie consommée est d’origine fossile (pétrole, gaz et charbon). C’est cette part qui doit être progressivement remplacée par un mix énergétique composées des énergies renouvelables issues de la biomasse (méthanisation), du vent (éolien), du soleil (photovoltaïque), de l’eau (hydroélectricité), et de l’hydrogène. Ces énergies doivent être complémentaires et avoir chacune un rôle spécifique à jouer ».

Bruno Duvergé a aussi insisté sur la nécessité que les pouvoirs publics mettent à disposition des documents clairs et accessibles au plus grand nombre sur les objectifs à atteindre.

« Il est crucial que le Parlement puisse débattre régulièrement de ces sujets. L’essentiel est de sortir d’un faux débat de techniciens pour que les objectifs à atteindre soient compris et partagés par tous », précisant l’importance des échelons européens et régionaux, « pertinents pour la mise en place de ces politiques ».

L’état des lieux et les préconisations dressés dans ce rapport pourront servir d’outil pour tous les députés qui souhaitent promouvoir une transition énergétique ambitieuse et réconciliant nos concitoyens avec ces enjeux. Le Groupe MoDem et apparentés en prendra toute sa part, en transformant notamment ces conclusions en initiatives législatives.

 

Retrouvez ci-dessous l'intégralité du rapport de la mission d'information 

Close