Harcèlement scolaire

Harcèlement scolaire

Harcèlement scolaire

Le 10 mars 2021

Le groupe Mouvement Démocrate et Démocrates apparentés a appris avec stupeur et émotion le décès, lundi 8 mars, d’Alisha, 14 ans, à Argenteuil, dans des circonstances tragiques.

Les députés du groupe transmettent leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches d’Alisha et s’associent à l’émotion collective qui étreint notre pays, pour lui rendre hommage.

En se référant aux premiers éléments rendus publics, Alisha aurait subi depuis plusieurs semaines un harcèlement en ligne, qui aurait pu conduire à ce drame.

Pour Erwan Balanant, « Le harcèlement scolaire, couplé depuis plusieurs années, de plus en plus, au cyberharcèlement, est une épée de Damoclès qui pèse sur la tête de chacun de nos enfants ».

Le député du Finistère, qui est aussi l’auteur d’un rapport contenant 120 propositions pour lutter contre le harcèlement scolaire remis le 13 octobre 2020 au Garde des Sceaux et au Ministre de l’Éducation Nationale, estime nécessaire une « réelle prise de conscience sur le cyberharcèlement ou encore la sextorsion. Car si un véritable travail a été mené depuis 10 ans par l’Éducation nationale sur le harcèlement scolaire traditionnel, l’essor des réseaux sociaux, qui prolongent le harcèlement à la sortie des cours et le rend ainsi ininterrompu, appelle des moyens spécifiques ».

Erwan Balanant précise « Aux côtés de Nathalie Avy-Elimas, secrétaire d’État chargée de l’éducation prioritaire, députée du Val-d’Oise, de son suppléant David Corceiro et de François Pupponi, également député du département où a eu lieu ce drame, je proposerai prochainement à mes collègues du groupe démocrate de cosigner la proposition de loi issue de ce rapport. L’ensemble de la classe politique doit s’unir pour combattre ce fléau dont souffre aujourd’hui un élève sur dix ».

Close