Loi de programmation pour la recherche

Loi de programmation pour la recherche

Loi de programmation pour la recherche

Mercredi 23 septembre, l'Assemblée nationale a adopté en première lecture le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche.

Ce projet de loi dont le député du Gard Philippe Berta est l'un des rapporteurs, poursuit plusieurs objectifs : porter la France à la pointe de la recherche scientifique mondiale, renforcer l’attractivité des carrières scientifiques,diffuser la recherche dans la société et l’économie,simplifier le quotidien des personnels et la vie des laboratoires. L’enveloppe globale de cette LPPR  s’élève à 25 milliards d’euros, qui seront réinvestis dans la recherche publique entre 2021 et 2030.

Discussion générale :

Intervention de Philippe Berta, co-rapporteur du texte

Géraldine Bannier, oratrice du groupe

Le groupe MoDem et démocrates apparentés a salué l’ambition du Gouvernement sur ce projet de loi ainsi que les objectifs qu’il poursuit, "une grande avancée" selon Géraldine Bannier, oratrice du groupe sur le texte.

Philippe Berta a quant à lui défendu plusieurs amendements sur la valorisation des professions dans la recherche, celle des universités, ainsi que celle du partenariat public/privé, par exemple la création de modules spécifiques de formation à la valorisation et à l’entrepreneuriat dans les écoles doctorales. 

Explication de vote

Sophie Mette, députée de la Gironde

Close