« Montagne d’or en Guyane » : Le Conseil de défense écologique prend ses responsabilités

« Montagne d’or en Guyane » : Le Conseil de défense écologique prend ses responsabilités

« Montagne d’or en Guyane » : Le Conseil de défense écologique prend ses responsabilités

Ce jeudi, à l’issue de l’installation du premier Conseil de défense écologique initié par le président de la République et annoncé à l’occasion de sa conférence de presse de clôture du grand débat national, le Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a déclaré « l’incompatibilité du projet actuel » de la Montagne d’Or, en Guyane, « avec les exigences de protection environnementale ».

En reconnaissant, de fait, que le projet « Montagne d’Or » n’est pas réalisable en l’état, le Conseil de défense écologique rejoint les préoccupations que nous avions pu exprimer à l’égard de ce projet, ce dont nous-nous réjouissons.

Pour Bruno Millienne, député des Yvelines « A l’initiative de la présidente de la Commission du développement durable, Barbara Pompili, avec mon collègue Bruno Duvergé, député du Pas-de-Calais et d’autres députés, nous-nous étions rendus en Guyane, sur le site, en janvier dernier. Nous avons pu alors écouter les différentes parties-prenantes de ce débat, et n’avons pu que constater que ce projet minier n’était pas acceptable en l’état. En reposant sur un double scandale écologique : des hectares de déforestation et un recours massif au cyanure pour l’extraction de l’or, l’enjeu environnemental surclassait l’enjeu économique, non négligeable, posé par l’exploitation de cette mine ».

Il poursuit « la réforme du code minier, annoncée pour la fin d’année par le Ministre d’État, devra définir les nouveaux standards de ces industries, avec pour ligne directrice un renforcement de la protection de l’environnement. Ne laissons pas la ruée vers l’or détourner notre regard du véritable enjeu, notre maison qui brûle ».

Nous proposerons à la présidente Barbara Pompili de recevoir le Ministre François de Rugy devant notre Commission, à son retour de son déplacement en Guyane prévu à la mi-juin, pour évoquer avec lui la suite de ce dossier et la conclusion que le Conseil de défense écologique et l’Etat voudront donner à ce projet.

 

 

Bruno MILLIENNE

Député des Yvelines

Whip de la Commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire pour le Groupe Mouvement Démocrate et Apparentés

Membre de la Délégation aux Collectivités Territoriales et à la Décentralisation

Président de l’Agence Régionale de Biodiversité Ile-de-France

 

avec ses collègues de la Commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire :

Bruno DUVERGE, Député du Pas-de-Calais, vice-président du Groupe MoDem et apparentés

Aude LUQUET, Députée de Seine-et-Marne

Jimmy PAHUN, Député du Morbihan

Florence LASSERRE-DAVID, Députée des Pyrénées-Atlantiques

Patricia GALLERNEAU, Députée de Vendée

Close