Renforcer la prévention en santé au travail

Renforcer la prévention en santé au travail

Renforcer la prévention en santé au travail

Mercredi 17 février, l'Assemblée nationale a adopté en première lecture la proposition de loi portée par les députées En Marche Charlotte Parmentier-Lecocq et Carole Grandjean, visant à renforcer la prévention en santé au travail.

1ère lecture

Discussion générale
Discussion des articles
Explication de vote
Discussion générale

Michèle de Vaucouleurs, oratrice du groupe sur le texte résume ses trois objectifs : « faire de la santé au travail un axe prioritaires des politiques publiques, garantir à tous les travailleurs un accès rapide et de qualité a la santé au travail, renforcer les moyens d'accès et de maintien dans l'emploi des travailleurs les plus vulnérables ».
Elle a ainsi a salué un texte qui permettra « une réforme concrète de l'écosystème de la santé au travail ».  

 

Au nom du groupe démocrates, elle se réjouit de la transposition de ce texte, qui émane à l'origine de discussions intersyndicales, en une initiative parlementaire.Elle félicite également l'adoption de deux amendements de notre groupe en commission qui concerne l'inclusion de la qualité de vie au travail dans le champs de la négociation ainsi que l'intégration dans les missions des services de prévention et de santé au travail, la promotion du sport dans les entreprises.

 

Michèle de Vaucouleurs

 

 

 

Discussion des articles

Durant la discussion, elle a notamment porté certains sujets que le groupe souhaitait approfondir : la clarification et la bonne identification du rôle de conseil de la branche AT-MP, la capacité des PME à respecter les obligations liées au DUERP et celles du programme de prévention des risques professionnelles. De son côté, Cyrille Isaac-Sibille a défendu l'accès du dossier médical partagé par la médecine de prévention

 

 

 

 

 

 

 

Cyrille Isaac-Sibille

 

 

 

 

 

Explication de vote

Michèle de Vaucouleurs

 

 

 

Close