Projet de loi de finances rectificative

Projet de loi de finances rectificative

Projet de loi de finances rectificative

Mardi 10 novembre, l'Assemblée nationale a adopté, en première lecture, le projet de loi de finances rectificative pour 2020. Ce quatrième projet de loi rectificatif prévoit de mobiliser 20 milliards d'euros supplémentaires dans un contexte où le décret du reconfinement impactera une nouvelle fois les entreprises, les artisans, les petits commerces et les ménages précaires. Ce dispositif prévoit majoritairement de recharger les trois grands financements mis en place par le Gouvernement au mois de mai pour faire face à la crise : le chômage partiel, les exonérations de charges et le fonds de solidarité.

Motion de rejet préalable - Jean-Paul Mattei

Discussion générale - Christophe Jerretie, orateur du groupe sur le texte

Christophe Jerretie, orateur du groupe sur le texte, a salué au nom du groupe démocrate ce plan « de défense économique et sociale » qui permet de « préserver les entreprises, l'emploi, le pouvoir d'achat et de soutenir les concitoyens les plus fragiles». Il a également interpellé le Gouvernement sur la situation des indépendants, dont la situation appelle à « une attention particulière » au vu de leur statut qui ne leur permet pas de se rémunérer.

Discussion des articles - Christophe Jerretie

Explication de vote - Christophe Jerretie

Enfin, il appelle également le ministre délégué à « affirmer une stratégie politique et économique » afin de rassurer les entreprises et les citoyens, qui sont aujourd'hui sans visibilité, sur l'objectif de ce projet de loi dont le rôle est de « soutenir les entreprises avec force et justesse, quoiqu'il en coûte »  et « protéger financièrement la population jusqu'au retournement de situation ».

Close