QAG du 10 novembre 2020

QAG du 10 novembre 2020

QAG du 10 novembre 2020

Mardi 10 novembre, la séance de questions au Gouvernement a  débuté avec un hommage à Jacques Chaban Delmas, qui s'est éteint il y a 20 ans. Il a longtemps exercé les fonctions de Président de l'Assemblée nationale et a également été Premier ministre sous George Pompidou. Il est l'un des 76 parlementaires à avoir reçu le titre de Compagnon de la Libération pour son engagement dans la Résistance. Le Président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, a salué la mémoire d'un « grand gaulliste, et un grand parlementaire ». La séance  s'est poursuivie avec les questions au Gouvernement, où les députés MoDem ont interrogé à trois reprises les ministres.

Question de Jean-Noël Barrot

- Jean-Noel Barrot a interrogé le ministre de l'Intérieur sur le sujet du vote par correspondance. Le député a salué l'élection des démocrates Joe Biden et Kamala Harris, dont il souligne le rôle clef du vote à distance : « 65 millions d'américains ont voté à distance sans qu'aucun cas de fraude ne soit avéré à ce jour ». Il souhaite que les citoyens dans cette crise, n'aient pas à choisir entre « l'expression de leur droit civique et leur santé ». Il rappelle notamment qu'une proposition de loi a été déposée en juin pour ouvrir le chantier du vote sur ce sujet.  Dans une période où le virus circule toujours activement et où les taux d'abstention atteignent des records, le député demande s'il peut compter sur le soutien du ministre pour ouvrir le débat sur ces questions.

Question de Jean-Paul Mattei

- Jean Paul-Mattei a questionné la ministre déléguée chargée de l'industrie sur le sujet du plan de relance. Il a notamment souligné la nécessaire pédagogie qui doit l'accompagner sur le terrain, et le financement de projets structurels à long terme qu'il doit porter. Dans ce cadre, il rappelle que seule « la clarté de la répartition et des rôles entre tous les acteurs qui participent à sa mise en oeuvre sera garante de son efficacité ». Il souhaite ainsi savoir, comment seront affectés les crédits de la relance aux demandeurs, quels seront les relais nationaux, locaux et régionaux et enfin comment seront sélectionnés les bénéficiaires de ces crédits.

Question de Bruno Fuchs

Bruno Fuchs a interrogé le ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur les élections en Guinée et en Côte d'Ivoire. Il dénonce les contestations qu'elles ont pu générer et l'atteinte à la démocratie qu'elles peuvent créer, avec des résultats qui ne sont pas certains. « La voix de la France est entendue et attendue » déclare le député dans ces pays qui sont menacés un peu plus chaque jour par la violence. Il demande ainsi au ministre ce que la France envisage de faire pour une sortie de crise « qui garantisse la liberté, la sécurité et l'expression démocratique ».

Close