QAG du du 3 novembre 2020

QAG du du 3 novembre 2020

Mardi 3 novembre, l'Assemblée nationale a débuté la séance de questions au Gouvernement en observant une minute de silence aux victimes de l'attentat islamiste qui a frappé l'Autriche ce lundi 2 novembre. Le Président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a exprimé, au nom de la représentation, toute la solidarité et la compassion au peuple autrichien. L'hommage s'est poursuivi avec les QAG où les députés Démocrates ont interrogé le Gouvernement à deux reprises.


Question de Géraldine Bannier sur les fermetures de librairies

- Géraldine Bannier a interrogé la ministre de la Culture sur les fermetures de librairies décidées par le Gouvernement. Elle rappelle notamment que les mesures prises lors du précédent confinement ont montré qu'il était possible d'accéder « à cette nourriture essentiel qu'a et que sera toujours le livre ». Elle fait également part de son inquiétude sur la fermeture des rayons culturels dans les grandes distributions, qui, si le but est bien de ne pas favoriser de concurrence déloyale, en crée une avec les plateformes en ligne. Elle souhaite ainsi connaître les mesures qui peuvent être mises en oeuvre face à l'inquiétude des professionnels du secteurs.


Question de Nicolas Turquois sur le soutien au secteur industriel

- Nicolas Turquois a interpellé la ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur le soutien au secteur industriel. Il s'inquiète particulièrement de la décision de Thalès de supprimer 998 postes en France et notamment 258 à Châtellerault. Il fait part de son incompréhension sur cette décision au vu « de l'envergure du groupe Thalès » et « de l'ampleur des dispositifs de soutien dont il bénéficie ». Il demande au Gouvernement de venir en aide aux territoires industriels fragilisés, et d'aider notamment les PME à s'approprier les dispositifs du plan de relance. Il pointe en ce sens « des appels à projets trop complexes » pour ces dernières dans la situation économique actuelle.

Close