"Un nouveau plan de volontariat pour les sapeurs-pompiers pour faciliter les recrutements"

"Un nouveau plan de volontariat pour les sapeurs-pompiers pour faciliter les recrutements"

« Un nouveau plan de volontariat pour les sapeurs-pompiers pour faciliter les recrutements »

Lors de la séance de questions au gouvernement, Jean-Pierre Cubertafon a interpellé le ministre Gérard Collomb au sujet de la nécessité de recruter davantage de sapeurs-pompiers volontaires. Le député de Dordogne a, à cette occasion, salué la mission volontariat sapeurs-pompiers commanditée par le ministère de l'intérieur.

 

[Seul le prononcé fait foi]

Le 23 mai, la mission volontariat sapeurs-pompiers vous a remis un rapport présentant des solutions concrètes et ambitieuses pour favoriser le recrutement de pompiers volontaires, les fidéliser et reconnaître leur engagement citoyen. Grâce à ces propositions, l'objectif est de franchir au plus vite le seuil de 200.000 hommes.

Cet objectif est ambitieux … mais il est aussi nécessaire.

Comme beaucoup le savent, les sapeurs-pompiers volontaire forment le socle du modèle français de secours et de gestion des crises. Ce constat est d'autant plus vrai dans les territoires ruraux où les volontaires représentent la quasi-totalité des effectifs.

De plus, au-delà d'assurer la viabilité du système de secours, les pompiers volontaires sont l'incarnation d'une certaine idée de l'engagement républicain. Alors que nous connaissons une récurrence et une aggravation des crises, les SPV incarnent une société de l’engagement, inclusive et résiliente.

Or, les SDIS souffrent aujourd'hui de difficultés pour recruter des SPV, et plus particulièrement des volontaires disponibles en pleine journée. Les services d’incendie et de secours sont confrontés à un effet de ciseaux entre la stagnation de leurs effectifs et l’accroissement continu de leur sollicitation opérationnelle, du fait notamment de leur ancrage dans les territoires et de la rapidité de leur réponse aux besoins de protection des populations.

Dans nos campagnes, touchées par la désertification médicale et des temps de trajet importants pour rejoindre les lieux de soins d'urgence, les pompiers se retrouvent en première ligne car ils sont souvent la dernière garantie du maintien de la proximité et de l’équité des secours dans les territoires.

Monsieur le ministre, vous allez cette année présenter un nouveau plan de volontariat pour les sapeurs-pompiers. Je souhaiterais connaître les pistes que vous souhaitez favoriser au sein de ce plan pour faciliter les recrutements.
Plusieurs propositions me paraissent particulièrement prometteuses :

  • Ouvrir l’accès à l’engagement de SPV pour qu’il devienne le reflet de la société française dans toute sa diversité
  • Soutien aux employeurs faisant le choix de recruter et de favoriser la disponibilité des SPV
  • Ou création d'une réserve de sapeurs-pompiers

Close