Loi de programmation militaire - point d'étape 2021

Loi de programmation militaire - point d'étape 2021

Loi de programmation militaire – point d’étape 2021

Mercredi 23 juin, le Gouvernement a organisé un débat relatif au suivi de la loi de programmation militaire.


Pour Philippe Michel-Kleisbauer, orateur du groupe sur ce texte, si "La loi de programmation militaire sera menée à son terme si et seulement si nous accomplissons, pour les derniers exercices, l’effort financier démultiplié prévu dès ses débuts, à savoir 3 milliards d’euros supplémentaires par an à partir de 2023. Alors, nous serons parvenus à hisser nos armées à un niveau satisfaisant pour temps de paix, mais pour temps de paix seulement".


Il estime que "dans un contexte d’accélération des conflits, l’attrition des effectifs, des matériels, des munitions s’accélérerait également" et appelle à renforcer la prévention, notamment dans "trois grands domaines : mieux détecter et mieux contrer afin de renforcer la surveillance, les capacités d’interception et la localisation des émissions électromagnétiques ; mieux se protéger pour intensifier l’effort consacré à la résilience et à la protection des armées face aux risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques, mais aussi à la vigilance accrue en matière de santé et à la lutte anti-drones ; mieux se préparer, mieux s’entraîner pour les opérations sur le terrain".

Close