Pouvoir d'achat : "Ayons une stratégie globale, au-delà des mesures fiscales"

Pouvoir d'achat : "Ayons une stratégie globale, au-delà des mesures fiscales"

Pouvoir d’achat : « Ayons une stratégie globale, au-delà des mesures fiscales »

Lors de la séance de questions au gouvernement, Sarah El Haïry a interrogé Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, au sujet de la stratégie du gouvernement en faveur du pouvoir d'achat. Saluant une baisse des impôts à hauteur de six milliards d'euros, la députée de Loire-Atlantique a également insisté sur la nécessité d'une stratégie globale, qui passe également par la maîtrise des dépenses publiques et par les réformes du marché du travail.

Retrouvez le texte et la vidéo de sa question, ainsi que la réponse du ministre :

 

[Seul le prononcé fait foi]

Le budget que vous nous avez présenté lundi est un budget solide, sérieux et sincère et le groupe Modem et apparentés veut saluer votre détermination à mettre en œuvre les transformations que nous nous sommes engagées à faire en 2017.

Au-delà des moyens que vous renforcez pour la sécurité de nos concitoyens, l’éducation de tous et la Justice, la priorité attendue par les Français, vous le savez, est le pouvoir d’achat.

Nous soutenons évidemment la baisse des impôts des ménages de 6 milliards d’€, principalement due à la suppression de la taxe d’habitation et la baisse des cotisations. Vous nous avez entendu sur la nécessité de réévaluer les seuils d’application des hausses de CSG pour les retraités que nous avions défendu l’année dernière, et nous vous en remercions.

Nous souhaiterions évidemment tous que les impôts des classes moyennes soient abaissés mais nous savons que ce temps viendra… dès lors que nos finances publiques auront été assainies.

Cependant, s’agissant du pouvoir d’achat, les mesures fiscales des lois de finances ne jouent qu’un rôle marginal : la vraie réforme du pouvoir d’achat est celle du marché du travail, celle qui permet à tous d’avoir un emploi et des revenus décents ; c’est, je crois ce que nous avons fait avec les réformes sociales - réforme de la formation professionnelle, avec PACTE ; ce sont aussi les réformes qui assainissent les finances publiques pour permettre une meilleure redistribution.

Ainsi, ma question, Monsieur le ministre, sera simple : quelle est votre stratégie pour que les réformes, celles qui permettent d’augmenter structurellement et durablement le pouvoir d’achat des ménages, soient conduites dans les meilleurs délais ?

Close