QAG des 12/01/21 et 19/01/21

QAG des 12/01/21 et 19/01/21

QAG des 12/01/21 et 19/01/21

Durant la séance des QAG des mardis 12 et 19 janvier, le groupe démocrate a interrogé les ministres sur la situation des étudiants, la transformation de l'action publique et les difficultés du secteur industriel.

Elodie Jacquier-Laforge a interrogé la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le soutien aux étudiants. Elle évoque notamment la détresse psychologique de ces derniers ainsi que la grande précarité à laquelle certains font face qui en fait qu'accentuer les inégalités. Elle rappelle que « les étudiants ont besoin de notre mobilisation totale » et demande si des retours en présentiel sont envisagées et un détail des mesures seront mises en place dans les prochains jours.

Christophe Jerretie a interpellé la ministre de la transformation et de la fonction publiques sur la transformation de l'action publique. Il mentionne notamment le rapport sur le baromètre des résultats de l'action publique qui sera dévoilé par la ministre dont il souhaite connaître les le rôle, les objectifs, et le fonctionnement. « Nos compatriotes sont demandeurs de résultats, et veulent connaître, (…) tout ce qui se fait dans leur environnement local » rappelle le député.

Michel Fanget a attiré l'attention du ministre de l'économie des finances et de la relance sur la situation de l'entreprise Michelin qui prévoit la suppression de 2300 postes sur trois ans.  Même s'il n'est pas prévu de recours aux licenciements secs et aux fermetures d'usines, le député s'inquiète de l'impact que cela suscité dans sa circonscription déjà impactée par la crise du secteur aéronautique. Il demande ainsi que « des mesures concrètes et proportionnées » soient prises et souhaitent savoir quelles réponses seront apportées pour le secteur industriel, fragilisé avant la crise, et désormais durement touchée par cette dernière.

David Corceiro a interrogé la secrétaire d'Etat chargée de la jeunesse et de l'engagement sur le soutien à la jeunesse. Il attire notamment l'attention sur la détresse psychologique et le regard anxieux des jeunes et des étudiants sur l'avenir « une perte d'espoir intolérable ». Il appelle en ce sens à une amplification des mesures de soutien aux jeunes et souhaite savoir quelles mesure seront mises en oeuvre pour redonner confiance aux jeunes et les amener à s'engager en tant que citoyens.

Close