QAG du 04/05/21

QAG du 04/05/21

QAG du 04/05/21

Mardi 4 mai un hommage à été rendu à la fonctionnaire de police Stéphanie M, décédé dans le cadre de ses fonctions, victime du terrorisme. L'Assemblée nationale a observé une minute de silence en son hommage. Il s'est poursuivi avec la séance de QAG durant laquelle les députés démocrates ont interpellé le Gouvernement sur plusieurs sujets.

Intervention de Josy Poueyto

Josy Poueyto a interrogé la ministre chargée de l'Autonomie sur la territorialisation du déconfinement. Elle relève la requête de certains administrateurs de sa circonsription qui demandent « pourquoi les Pyrénées-Atlantique déconfine au même rythme que Paris alors que les chiffres sont totalement différents?». Les indicateurs étant « un des plus bas de France» dans cette région. Elle demande ainsi, comme dans une lettre adressée au Président de la République, l'expérimentation d'une territorialisation du déconfinement dans les zones les moins touchées, qui permettrait « d'observer, de mesurer, toutes les conséquences d'une relance des activités de services commerciales, culturelles et sportives ».

Intervention de Brahim Hammouche

Brahim Hammouche a interrogé le Garde des Sceaux sur la réforme de l'irresponsabilité pénale concernant l'affaire du meurtre antisémite du Dr. Sarah Halimi. Il dénonce notamment le régime de l'irresponsabilité pénale qui a « profité à celui qui a volontairement pris des stupéfiants » et ont entraîné ce meurtre. Il déplore notamment qu'un assassinat à caractère antisémite, ne puisse pas bénéficier d'un « procès contre l'antisémitisme au nom du peuple de France ». Il demande ainsi au ministre comment agir « pour poursuivre sans cesse l'idéal de justice mais également retrouver le chemin de la confiance dans l'institution judiciaire »  et rappelé que les députés démocrates déposeront des amendements afin de supprimer l'atténuation de responsabilités en cas de consommation de stupéfiants.

Close