QAG du 13/04/21

QAG du 13/04/21

QAG du 13/04/21

Géraldine Bannier a attiré l'attention du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation sur la calamité agricole. Elle évoque notamment la vague de froid survenu dans de nombreux départements qui a provoqué le gel des cultures et touché de nombreux producteurs.La députée fait notamment part de la volonté des professionnels d'une « réforme de l'assurance récole » compte tenu de leur fragilité face au dérèglement climatique, le coût étant trop important pour l'assurance gel. Elle demande ainsi au ministre quels seront les dispositifs d'indemnisation mis en place et le calendrier « de l'état des lieux jusqu'aux versements compensatoires » et l'accompagnement aux agriculteurs « face à cette catastrophe et à leur détresse ».

Intervention de Géraldine Bannier

Marguerite Deprez-Audebert a interpellé le Ministre de la Santé sur la vaccination dans les Hauts-de-France. Elle fait part de son inquiétude sur la situation critique de la région, dernière en terme d'indicateur santé, et sur le stock insuffisant de vaccins. « Les vaccins alloués en avril au Pas-de-Calais seraient baisse de 50% seules les deuxièmes doses étant en nombre suffisant ». Même si la situation tend à s'améliorer, elle souligne le caractère préoccupant de ce retard car la population est touchée par de nombreuses commorbodités. Elle demande ainsi une « équité » et qu'un « nombre de doses en adéquation avec la population et une pondération selon les critères définis » soit mis à disposition.

Intervention de Marguerite Deprez-Audebert

David Corceiro à interpellé le ministre des solidarités et de la santé sur la mobilisation vaccinale. Il félicite au nom du groupe démocrate « l'ensemble des personnels et les volontaires » qui permettent cette mobilisation. Il salue également la bonne articulation du partenariat Etat et collectivité et rappelle le fonds d'activation qui sera mis en place par le Gouvernement pour assurer un soutien aux municipalités. Il souhaite ainsi que le ministre précise les lignes budgétaire de ce soutien aux collectivités « en particulier les plus petites d'entre elles qui ont engagé des frais pour la mise en place de centres de vaccination » ainsi que les autres soutiens accordés aux personnels soignants « qui ne compte ni son temps ni son énergie pour participer à l'effort nationale ».

Intervention de David Corceiro

Close