QAG du 29/06/21

QAG du 29/06/21

QAG du 29/06/21

Josy Poueyto  a interpellé le ministre de l'éducation nationale sur l'intérêt de la jeunesse pour la politique. Elle rappelle notamment le chiffre alarmant de l'abstention chez les jeunes, qui s'est élevé à 87% au second tour des élections départementales et régionales.  La députée s'inquiète notamment des modes de scrutin et des découpages territoriaux particulièrement complexes et qui peuvent encourager cette abstention.

Elle évoque ainsi plusieurs pistes pour stimuler l'intérêt des jeunes comme par exemple "en développant une image positive du vote" "Les jeunes n'ont pas moins de sens civique qu'autrefois; ils ont simplement besoin de comprendre à quoi sert de voter et de trouver un sens à leur vote".  Elle demande ainsi au ministre quelles politiques seront mis en oeuvre au sein de l'école pour familiariser davantage les jeunes à la politique et de fait, favoriser le vote des jeunes.

Intervention de Josy Poueyto

Michèle Crouzet a interrogé le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la politique agricole commune. Elle a notamment salué au nom du groupe Mouvement démocrates et démocrates apparentés "le compromis qui contient des avancées notables en faveur d'une PAC plus verte, plus protectrice, et plus performante". Elle évoque également la proposition de loi sur la revalorisation des pensions de retraites qui, si elle permet une meilleure répartition des richesses pour les agriculteurs fait aussi des perdants. Ainsi, elle évoque "ceux qui sont convertis à l'agriculture biologique mais ne sont pas satisfaits car les aides qui leur sont destinées sont supprimées". Elle abordent également "l'obligation pour les agriculteurs de consacrer 4% des terres arables aux zones non productives ainsi que la non-éligibilité du secteur du sucre au régime de l'intervention".  Elle souhaiterait ainsi être rassurée sur ces sujets dont lui font part les agriculteurs.

Intervention de Michèle Crouzet

Michèle Crouzet a interrogé le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la politique agricole commune. Elle a notamment salué au nom du groupe Mouvement démocrates et démocrates apparentés "le compromis qui contient des avancées notables en faveur d'une PAC plus verte, plus protectrice, et plus performante". Elle évoque également la proposition de loi sur la revalorisation des pensions de retraites qui, si elle permet une meilleure répartition des richesses pour les agriculteurs fait aussi des perdants. Ainsi, elle évoque "ceux qui sont convertis à l'agriculture biologique mais ne sont pas satisfaits car les aides qui leur sont destinées sont supprimées". Elle abordent également "l'obligation pour les agriculteurs de consacrer 4% des terres arables aux zones non productives ainsi que la non-éligibilité du secteur du sucre au régime de l'intervention".  Elle souhaiterait ainsi être rassurée sur ces sujets d'inquiétude dont lui font part les agriculteurs.

Close